Les élections européennes ont livré une “vérité douloureuse” en France (Hollande)

Les élections européennes ont livré une “vérité douloureuse” en France, a affirmé, lundi soir, le président français François Hollande au lendemain de la victoire historique du parti de l’extrême droite, le Front national (FN), à ce scrutin.

"Six Français sur dix ne se sont pas déplacés. Un électeur sur quatre a voté pour l’extrême droite", a rappelé le chef de l’Etat français dans une allocution télévisée, soulignant que "ce serait une faute ne pas prendre en compte cette vérité".

"Ce vote, c’est une défiance à l’égard de l’Europe, qui inquiète plus qu’elle ne protège. C’est une défiance à l’égard des partis de gouvernement, de la majorité, comme de l’opposition", a-t-il poursuivi, notant qu’il s’agit également d’"une défiance à l’égard de la politique qui, après tant d’années de crise, appelle toujours des efforts sans que l’on voie encore les résultats".

Cette réalité "traduit une peur du déclin de la France, de la mondialisation et ce sentiment exprimé tant de fois, d’abandon face à la dureté de la vie", a-t-il dit.

A rappeler qu’avec 25 % des voix au scrutin européen, le FN français est arrivé pour la première fois de son histoire en tête d’une élection nationale devançant les deux principales formations politiques du pays: l’Union pour un mouvement populaire (UMP/opposition) et le parti socialiste (PS, au pouvoir).

Cette victoire historique du FN a été qualifiée de séisme qui annonce de profonds changements dans la vie politique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite