François Hollande veut “réformer la France” et “réorienter l’Europe”

le président français François Hollande s’est exprimé dans une courte allocution télévisée après les résultats des élections européennes. Il est notamment revenu sur le vote FN et a expliqué que l’Europe était devenue “illisible”.

François Hollande a fait une courte déclaration télévisée après les élections européennes marquées, en France, par une large victoire du Front nationale, devant l’UMP et le Parti socialiste, qui a essuyé une défaite historique. Il a notamment expliqué que le vote FN était une "une défiance à l’égard de l’Europe et des partis de gouvernements". "Les européennes ont livré leur vérité et elle est douloureuse", a détaillé le chef de l’État.

"Nous sommes un grand pays et il ne peut concevoir son destin dans le repli, dans la fermeture, dans le rejet. L’Europe, elle ne peut avancer sans la France, mais l’avenir de la France, il est en Europe", a-t-il dit.

Le président de la République est également revenu sur les réformes initiées par son gouvernement. "Nous devons mener à bien les réformes. Il faut de la ténacité, de la constance et du courage", a-t-il expliqué. "La ligne de conduite" du gouvernement "ne peut pas dévier en fonction des circonstances", a précisé François Hollande. Les réformes vont donc se poursuivre.

Le président de la République a ainsi annoncé que la réforme territoriale serait présentée "dès la semaine prochaine".

Concernant la politique européenne, le chef de l’État veut réaffirmer au conseil européen que "la priorité est la croissance et l’emploi" :

"Mon devoir est de réorienter l’Europe. L’austérité a fini par décourager les peuples."

François Hollande retrouvera les dirigeants des 27 autres pays de l’Union ce mardi à Bruxelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite