Les 27 de l’UE prônent la solidarité pour sortir de la crise du coronavirus

Les 27 chefs d’Etat et de gouvernement, flanqués des dirigeants des trois institutions de l’UE, ont prôné la solidarité pour sortir “plus forts” de la crise du coronavirus, dans une vidéo publiée samedi sur Twitter à l’occasion de la journée de l’Europe.

Initiative inédite alors que les célébrations de cette journée sont limitées par les mesures sanitaires de confinement, la vidéo, d’un peu moins de six minutes, réunit les dirigeants pour un message qui se veut optimiste.

“Notre objectif c’est que l’Europe émerge plus forte de la pandémie et de la crise du Covid-19”, déclare la chancelière allemande Angela Merkel, dont le pays va prendre la présidence tournante de l’UE en juillet.

“Oser réinventer, nous unir, penser et agir pour l’avenir. C’est cet esprit européen dont aujourd’hui nous avons encore besoin”, souligne quant à lui le président français Emmanuel Macron.

Le président du Parlement européen David Sassoli en profite pour appeler “les gouvernements et les institutions” à “être courageux et ambitieux”. “C’est le seul moyen de regagner la confiance de nos citoyens”, assure-t-il.

Dans un communiqué publié jeudi, la cheffe de l’exécutif européen Ursula von der Leyen a reconnu que la solidarité européenne “a été mise à l’épreuve au début de la crise”.

“Et puis nous avons commencé à partager et à nous entraider : une solidarité de facto. Cette solidarité doit se poursuivre”, a-t-elle encouragé.

La réponse de l’UE à la crise sanitaire et économique engendré par le nouveau coronavirus et les mesures de confinement prises pour contenir la pandémie continue de s’organiser. Ursula von der Leyen a été chargée de présenter avant la fin du mois de mai un plan de relance.

La journée de l’Europe, le 9 mai, est généralement marquée par l’ouverture des institutions européennes au public, rendue impossible cette année pour cause de coronavirus.

2020 est également le 70e anniversaire de la déclaration de Robert Schuman, dont l’appel du 9 mai 1950 est considéré comme le texte fondateur de la construction européenne, et le 25e anniversaire de l’entrée de l’Autriche, de la Finlande et de la Suède dans le bloc.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite