Le redressement de l’économie marocaine au centre de la 3ème édition des “Jeudis de l’UC”

Le redressement de l’économie marocaine a été au centre de la 3ème édition des “Jeudis de l’Union constitutionnelle (UC)”, qui s’est tenue jeudi soir à Casablanca avec la participation d’une brochette d’experts économiques, d’analystes et d’acteurs de la vie politique.

Lors de cette rencontre, initiée par l’UC sous le thème "De 7,5 % à 1,5 %, ou est donc passée la croissance? Le redressement de l’économie marocaine en débat", la plupart des intervenants ont souligné que la baisse du taux de la croissance économique nationale enregistrée au cours des dernières années pose de nombreux points d’interrogation liés principalement à la vision économique et à la gouvernance.

Dans son intervention, Adil Douiri, analyste économique et ancien ministre du Tourisme, a qualifié le taux de croissance économique enregistré cette année de "faible", relevant que "la baisse qu’a connu la croissance économique nationale au cours des dernières années a contribué à la hausse du chômage et à la baisse des offres d’emploi".

Après avoir passé en revue les réalisations des gouvernements précédents (de 2000 à 2011) et du gouvernement actuel, l’analyste a fait observer que "l’expérience montre que la bonne gouvernance constitue le facteur clé de la réussite économique en raison qu’elle génère de l’emploi et contribue à la hausse du taux de la croissance économique".

De son côté, le secrétaire général de l’UC, Mohamed Sajid, a dit que "l’absence d’une vision stratégique dans la gestion des affaires économiques est le facteur principal de la baisse de la croissance économique au Royaume", appelant à multiplier les efforts pour le redressement de l’économie nationale.

Dans ce sens, M. Sajid s’est interrogé sur les raisons de cette situation malgré la baisse des prix de pétrole et la mise en place de projets de grande envergure dans plusieurs secteurs.

Le parti du "cheval" s’est engagé, depuis plus de deux mois, dans l’organisation d’un cycle de conférences baptisé "Les jeudis de l’UC".

La première édition des "Jeudis de l’UC" a été organisée le 28 avril dernier sous le thème "Libertés individuelles et responsabilités collectives : le progrès à l’épreuve des faits". La 2ème s’est tenue en mai dernier sous le thème "La régionalisation au cœur des stratégies sectorielles nationales, le cas du Plan Maroc vert".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite