Le QG des jihadistes de l’EIIL à Alep tombe aux mains des rebelles

Le quartier général des jihadistes de l’État islamique d’Irak et du Levant (EIIL) dans la ville d’Alep, dans le nord de la Syrie, est tombé aux mains des rebelles coalisés qui les combattent depuis vendredi, a indiqué mercredi une ONG.

“Les combattants appartenant à différentes brigades islamistes ont pris le contrôle de l’ex-hôpital pour enfants, dans le quartier de Qadi Askar (centre), qui était devenu le quartier général de l’EIIL dans la ville”, a affirmé l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite