Le Maroc et l’Allemagne en faveur d’un nouveau dialogue pour approfondir leurs relations bilatérales

Le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, et son homologue allemande, Annalena Baerbock, ont salué, mercredi, “les termes de l’échange de lettres”, intervenu entre le roi Mohammed VI et le président d’Allemagne, Frank-Walter Steinmeier, qui mettait l’accent sur “l’intérêt mutuel de sceller un nouveau partenariat entre les deux pays”.

Dans un communiqué conjoint publié à l’issue d’une première visioconférence entre les deux responsables, M. Bourita et Mme Baerbock ont convenu de “renouer avec la qualité particulière des relations bilatérales dans tous les domaines, dans l’esprit des politiques éprouvées, de cohérence et de respect mutuel”.

Les deux ministres ont souligné leur grand intérêt mutuel pour des “relations étroites et amicales entre les deux pays” et ont convenu d’entamer un nouveau dialogue afin de “surmonter les malentendus dans leurs relations et d’approfondir leurs relations bilatérales aux multiples facettes”.

Ils ont aussi loué le grand potentiel des relations entre le Maroc et l’Allemagne, en réaffirmant l’intérêt partagé de leur donner une impulsion supplémentaire au niveau des défis et des exigences de la relance post-Covid, poursuit le communiqué.

M. Bourita et Mme Baerbock ont convenu que la coopération couvrant tous les domaines et impliquant tous les acteurs soit reprise.

Dans les semaines à venir, il s’agit de définir ensemble des lignes d’orientation pour relancer et approfondir le dialogue et la coopération en vue de résoudre les défis régionaux et globaux à l’avenir.

La ministre allemande a salué, à ce titre, le retour de l’ambassadeur du Maroc à Berlin et a souligné que le nouvel Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne devrait arriver prochainement au Maroc, conclut le communiqué conjoint.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite