Le Maroc a gagné le pari de l’organisation de la 10éme édition de la Coupe du monde des clubs et mise sur une édition 2014

Le Maroc a gagné le pari de l’organisation de la 10éme édition de la Coupe du monde des clubs (11-21 décembre aux Grands stades d’Agadir et de Marrakech) sur tous les niveaux et mise sur une 11éme édition (10-20 décembre 2014) encore plus réussie. Cette affirmation a été formulée par le président de la FIFA, Sepp Blatter, qui a indiqué lors de la conférence de clôture de cette compétition planétaire que cette 10éme édition a connu “un succès impressionnant”.

Le succès de cette édition s’est renforcé par l’organisation de la Coupe du monde des clubs pour la première fois sur le sol africain, et par l’utilisation pour la première fois de la technique ”œil de faucon” et du marqueur temporaire.

Cette 10éme édition a été une occasion pour transmettre au monde une image positive du Maroc et de son peuple généreux et hospitalier, de même que des capacités humaines et techniques dont il regorge et ses infrastructures de haut niveau, ses stations touristiques et ses sites géographiques attractifs qui n’ont pas laissé indifférents les milliers de supporters qui ont accompagné leurs clubs de même que les dirigeants de la FIFA.

Le succès de cette édition 2013 de la Coupe du monde des clubs incombe en grande partie à la performance historique de l’équipe du Raja de Casablanca (champion du Maroc) qui, après une première participation au Brésil en 2000, se trouve aujourd’hui en finale de cette prestigieuse Coupe après avoir éliminé respectivement les Néozélandais d’Auckland City, champions d’Océanie, les Mexicains du FC Monterry, champions de la Conacacaf et les Brésiliens de l’Atletico Mineiro, champions de la Coupe Libertadores.

Le succès flamboyant de cette 10éme édition se justifie, notamment, par l’organisation de haut niveau aussi bien au niveau de l’hospitalité et de l’accueil qu’au niveau de la large couverture médiatique et de la présence du public sur les gradins des Grands stades d’Agadir et de Marrakech dont les taux de remplissage ont dépassé 75 %.

Le président de la FIFA a salué le travail du Comité local d’organisation (LOC), notamment au niveau de l’accueil, affirmant, qu’outre le pari de l’organisation, le Maroc a gagné le respect du monde entier.

Le président de la Commission d’organisation de la Coupe du monde des clubs, Mohamed Raouraoua, s’est félicité, quant à lui, de l’excellente organisation qui a caractérisé cette 10éme édition et de la présence du public, outre la qualité du jeu ayant marqué tous les matchs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite