Le Conseil de l’Europe pour un embargo sur les armes en Syrie

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a condamné jeudi les violations des droits de l’homme en Syrie et s’est prononcée pour un embargo sur les armes destinées au régime de Bachar al Assad.

Une résolution en ce sens a été adoptée à Strasbourg par 104 voix contre quatre et une abstention, en dépit des efforts de la délégation russe pour l’édulcorer.

Les parlementaires disent soutenir pleinement le plan de paix de Kofi Annan, envoyé spécial des Nations unies et de la Ligue arabe, dont l’acceptation, tant par le gouvernement syrien que par ses opposants, n’a toujours pas permis l’arrêt des violences.

"Nous demandons au Conseil de sécurité des Nations unies de mettre en oeuvre urgemment un embargo sur l’importation d’armes et de matériel militaires en Syrie", dit la résolution.

La Russie, qui s’oppose à cet embargo au Conseil de sécurité de l’Onu, a tenté de supprimer cette mention de la résolution européenne, de même que les accusations de crimes contre l’humanité imputées au régime ou sa dénonciation en tant que "dictature". Les représentants de Russie unie, le parti au pouvoir au Kremlin, ont été les seuls à voter contre le texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite