L’Algérie prolonge le confinement, des commerces toujours fermés

Le gouvernement algérien a prolongé mardi les mesures de confinement liées au nouveau coronavirus jusqu’au 29 mai.

Le gouvernement algérien a prolongé mardi les mesures de confinement liées au nouveau coronavirus jusqu’au 29 mai, soit après la fin du ramadan, et appelé la population à la “responsabilité individuelle et collective” face à des cas d’indiscipline.

“Le gouvernement a décidé de prolonger le confinement sanitaire pour une durée supplémentaire de 15 jours à compter du 15 mai en cours”, a précisé le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, en visite à Oran (nord-ouest), cité par l’agence de presse APS.

Les Algériens passeront donc les fêtes du Fitr, qui célèbrent la fin du ramadan, confinés chez eux.

M. Djerad a exhorté les Algériens à continuer de porter le masque de protection jusqu’à la fin de la crise sanitaire. Il a annoncé la fourniture de 7 millions de masques de protection par semaine afin de “vaincre” la pandémie.

“C’est une affaire de responsabilité individuelle et collective”, a-t-il insisté.

Les autorités ont dû faire refermer de nombreux commerces — rouverts au début du mois de jeûne du ramadan — dans près de la moitié des 48 préfectures du pays, dont Alger, en raison du non respect des règles d’hygiène et de la distanciation sociale.

Notamment des magasins de vêtements et de chaussures, des salons de coiffure et des pâtisseries, qui sont très fréquentés pendant le ramadan.

Selon le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie, plus de 500 décès ont été recensés en Algérie depuis l’enregistrement du premier cas le 25 février.

Au total, près de 6.000 cas ont été officiellement déclarés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite