La Turquie veut se frayer une place dans l’espace

La Turquie souhaite se frayer une place importante dans l’espace, a déclaré, samedi à Bakou, le directeur de l’Agence spatiale turque (TUA), Serdar Huseyin Yildirim.

“L’investissement dans les études spatiales n’est pas un luxe, mais un besoin”, a-t-il ajouté lors d’une conférence sur le thème “Future in Space, Space in Future”, tenue à l’Université Technique d’Azerbaïdjan.

Rappelant que la Turquie est un peu en retard sur les questions liées à l’espace, M. Yildirim a souligné que son pays était actuellement dans une phase de progression rapide, estimant que la Turquie était en capacité à pallier ce retard.

“Notre objectif est d’acquérir une place importante dans l’espace”, a insisté le responsable, faisant savoir que la conception préliminaire du véhicule spatial national qui sera placé sur la lune était achevée.

“La Turquie a l’intention d’envoyer ce véhicule de deux tonnes en orbite lunaire au plus tard en 2024, en accord avec l’une des sociétés internationales de lancement”, a-t-il fait observer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite