La Turquie contre l’idée d’armer les kurdes syriens du parti de l’Union démocratique (Erdogan)

La Turquie est contre l’idée d’armer les miliciens kurdes du parti de l’Union démocratique (PYD) considéré par Ankara comme une organisation terroriste, a indiqué, dimanche, le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Des responsables américains ont eu des ‘contacts directs” le weekend dernier pour la première fois avec des membres du PYD, branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et dont l’aile armée les unités de protection du peuple combat les jihadistes de l’EI à Kobané dans le nord de la Syrie à quelques kilomètres des frontières turques.

L’idée d’armer, dans le cadre de la stratégie de lutte contre l’Etat islamique, le PYD a été évoquée mais, pour Ankara, le PYD est une organisation terroriste tout comme le PKK, a déclaré le chef de l’Etat aux médias turcs de retour d’Afghanistan où il avait effectué une visite samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite