La Grande-Bretagne condamne le bombardement libyen “illégal” du territoire tunisien (Alistair Burt)

Le gouvernement britannique a condamné vendredi le bombardement "illégal" du territoire tunisien par les forces loyales aux colonel Mouammar Kadhafi, appelant à la cessation immédiate de ce pilonnage.

"Le pilonnage d’un pays voisin est un acte illégal et complètement faux qui doit cesser immédiatement", a lancé dans un communiqué le ministre au Foreign office chargé de l’Afrique du nord et du Moyen-Orient, Alistair Burt.

Le ministre a estimé que ce comportement démontre l’"indifférence délibérée" du régime du colonel Kadhafi" de ses obligations conformément au droit international".

Une quinzaine d’obus, lancés par les forces pro-Kadhafi, sont tombés jeudi soir dans le territoire tunisien sans faire de victimes. Il s’agit d’un nouvel exemple de "l’illégitimité complète" du régime de Tripoli, a encore asséné M. Burt.

Le ministre a, par ailleurs, salué la réaction "modérée" du gouvernement tunisien à "cette violation de son intégrité territoriale", ainsi que les efforts de Tunis à cerner les retombées de ce conflit. A la lumière de ces incidents, le ministre a conseillé aux ressortissants britanniques d’éviter tout déplacement non essentiel dans les régions frontalières tuniso-libyennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite