La France prévoit d’émettre 260 milliards d’euros de dettes en 2021 (AFT)

La France prévoit de lever 260 milliards d’euros de dette à moyen et long terme sur les marchés en 2021, sous l’effet du plan de relance de 100 milliards d’euros pour l’économie nationale, durement touchée par la pandémie du nouveau Coronavirus, a annoncé lundi l’Agence France Trésor.

Les détails de ce programme de financement, qui ressort en forte hausse sous l’effet de la crise et du plan de relance, seront communiqués en décembre, a fait savoir l’AFT, chargée de placer la dette du pays sur les marchés.

Le gouvernement s’attend à ce que le déficit public recule en 2021 à 152,8 milliards d’euros après 195,2 milliards d’euros prévu cette année, lié aux dépenses engagées dans le sillage de la lutte contre la pandémie de la Covid-19 et ses répercussions sur l’économie nationale.

L’AFT a indiqué également qu’elle prévoyait d’augmenter en 2021 l’encours des titres d’État à court terme (BTF) de 18,8 milliards d’euros par rapport à cette année pour combler les besoins de financement.

“On refait un bond en avant”, après les 205 milliards d’euros de financement prévus dans la loi de finances initiale de 2020, 200 milliards en 2019 ou encore 195 milliards en 2018, a indiqué le directeur général de l’AFT, Anthony Requin, lors d’une conférence de presse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite