La FIFA menace la fédération gambienne de “sanctions sévères”

La Fédération internationale de football (FIFA) a menacé la Gambie de "sanctions sévères" après la décision du gouvernement de dissoudre la fédération gambienne (GFA), suite à l’échec (2-1) à domicile des Scorpions face à l’Algérie, le 29 février, en match aller du deuxième tour des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013.

L’instance dirigeante du football mondial a indiqué avoir écrit à la GFA, insistant sur le fait qu’elle ne reconnait pas et ne tolérait pas la décision du gouvernement soulignant que toute action prise à l’encontre du comité exécutif de la GFA constituerait une ingérence manifeste du gouvernement, et par conséquent porterait atteinte aux statuts de la FIFA, qui pourrait conduire à des sanctions sévères.

La GFA a été dissoute, le 2 mars, pour absence de résultats et remplacée par un "comité provisoire" chargé pendant un an de gérer les affaires de la fédération.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite