La désignation de Zawahiri à la tête d’Al-Qaida ne change en rien sa “faillite” idéologique (Maison Blanche)

La Maison Blanche a estimé jeudi que l’annonce par Al-Qaida de la désignation d’Ayman Al-Zawahiri pour succéder à Ben Laden à la tête de cette organisation n’est "pas surprenante" et ne change en rien la "faillite" idéologique de ce réseau terroriste.

Cette annonce n’est "certainement pas surprenante (…) et ne change en rien le fait que l’idéologie prô née par Al-Qaida est en faillite" à la lumière des changements que connait actuellement la région arabe, a souligné le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

Al-Qaida fait désormais "partie du passé", a-t-il poursuivi lors de son point de presse quotidien.

Dans un communiqué mis en ligne jeudi, Al-Qaïda a annoncé la désignation de Ayman Zawahiri pour succéder à Oussama Ben Laden, tué le 2 mai par un commando américain au Pakistan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite