La Chine “opposée” au coup d’Etat au Mali, appelle au retour à un “ordre normal”

La Chine s’est déclarée opposée vendredi au coup d’Etat militaire contre le président du Mali Amadou Toumani Touré, appelant au retour à un "ordre normal" et à la sauvegarde de l’unité nationale dans ce pays d’Afrique de l’Ouest allié de Pékin depuis son indépendance.

"Nous sommes opposés à la prise de pouvoir anticonstitutionnelle" survenue à Bamako, a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires, Hong Lei.

"Nous appelons toutes les parties à avoir à l’esprit les intérêts fondamentaux du pays et de la population ainsi qu’au retour à un ordre normal, au maintien de l’unité nationale et de la stabilité", a ajouté le porte-parole chinois.

M. Hong a souligné que la Chine était "très inquiète pour la sécurité de ses ressortissants et des institutions chinoises", mais que pour l’instant, aucune victime chinoise n’avait été déplorée lors du coup d’Etat pendant lequel au moins trois personnes ont été tuées cette semaine.

Bamako est un fidèle allié de Pékin depuis l’indépendance du Mali en 1960. Tous les chefs d’Etat maliens ont fait au moins une fois le voyage à Pékin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite