La CEDEAO “condamne” une “tentative de coup d’Etat” à Bissau et demande aux militaires de “retourner dans leurs casernes”

 La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a condamné mardi la “tentative de coup d’Etat” en cours selon elle en Guinée-Bissau, et a demandé aux militaires de “retourner dans leurs casernes”.

“La CEDEAO suit avec une grande préoccupation l’évolution de la situation en Guinée Bissau caractérisée ce mardi, 1er février 2022, par des tirs de militaires autour du palais du Gouvernement”, souligne l’organisation régionale dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

La CEDEAO “condamne cette tentative de coup d’Etat et tient les militaires responsables de l’intégrité physique du président Umaro Sissoco Embalo et des membres de son gouvernement”, ajoute l’organisation ouest-africaine.

La CEDEA “demande aux militaires de retourner dans leurs casernes et de maintenir la posture républicaine”, conclut le communiqué.

Des médias ont rapporté que des tirs nourris étaient entendus mardi après-midi dans le secteur du palais du gouvernement à Bissau, capitale de la Guinée-Bissau.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite