L’ordre de tuer Khashoggi émanait des “plus hauts niveaux” du gouvernement saoudien (Erdogan)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé vendredi que l’ordre de tuer le journaliste Jamal Khashoggi était venu des "plus hauts niveaux du gouvernement saoudien", mais il a également exonéré le roi Salmane de toute responsabilité, dans une tribune publiée dans le Washington Post.

"Je voudrais souligner que la Turquie et l’Arabie saoudite entretiennent des relations amicales", poursuit M. Ergogan. "Je ne crois pas une seule seconde que le roi Salmane, le gardien des saintes mosquées, ait ordonné le coup contre Khashoggi", a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite