Israël met en demeure les forces d’Assad de ne pas aider des “agents terroristes”

Israël a prévenu mercredi que le régime du président syrien Bachar al-Assad paierait “un prix élevé” pour son aide aux ennemis d’Israël, après avoir bombardé des cibles syriennes en réponse à une explosion contre des soldats israéliens sur le Golan occupé.

"Nous considérons que le régime d’Assad est responsable de ce qui se passe sur son territoire et s’il continue à coopérer avec les agents terroristes qui cherchent à nuire à l’Etat d’Israël il paiera un prix élevé", a déclaré le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite