Israël ferme la station de radio israélo-palestinienne “La Voix de la Paix”

"La police, sur ordre du ministère des Télécommunications, a fermé hier notre antenne, sous prétexte qu’il s’agit d’une station-pirate, ce qui est faux", a affirmé à la radio publique israélienne Mossi Raz, ex-député à la Knesset du parti Meretz (gauche laïque). "Il s’agit d’une manoeuvre anti-démocratique, car nous dépendons de l’Autorité palestinienne et non de la loi israélienne", a-t-il ajouté.

M. Raz a expliqué que son antenne, dont les bureaux se trouvent à El Qods-Est (annexée), émet à partir de Ramallah, en Cisjordanie occupée, et règle sa redevance à l’Autorité palestinienne. Il a ajouté que les responsables de cette antenne entendent obtenir l’annulation de cette mesure en s’adressant à la justice israélienne.

"Kol Hashalom", animée par des pacifistes israéliens et palestiniens, émettait jusqu’ici librement depuis sept ans en hébreu et en arabe.

Le député Danny Danon, du parti Likoud (droite), s’est récemment adressé au parquet israélien pour exiger sa fermeture en l’accusant d’être "une station-pirate, qui incite à l’hostilité envers Israël".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite