Irlande du Nord : explosion d’une voiture probablement piégée

Une voiture qui pourrait avoir été piégée a explosé samedi à Londonderry en Irlande du Nord, a annoncé la police, des responsables politiques de premier plan condamnant aussitôt un “acte de terrorisme”.

La police a publié sur Twitter une photo des lieux de l’explosion, devant un tribunal, en annonçant que des évacuations étaient en cours en raison de la présence d’un deuxième véhicule suspect dans la seconde ville de la province britannique.

"La police est mobilisée sur les lieux d’un incident à dans le centre-ville de Derry/Londonderry", ont tweeté les forces de l’ordre. "Nous faisons appel à la patience et à la coopération de la population et des commerçants alors que nous menons le début de notre enquête".

"Bishop street est fermée. Soupçon d’une voiture piégée", avait indiqué un tweet auparavant.

Sur Facebook, la police a donné d’autres précisions : "Apparemment, personne n’a été blessé. Il y a un autre véhicule qui nous paraît suspect. Des évacuations nécessaires sont en cours".

L’ancienne dirigeante de la province, Arlene Foster, leader du DUP, petit parti ultra-conservateur nord-irlandais, a dénoncé "un acte de terrorisme vain", qu’elle a "condamné dans les termes les plus vifs", tandis que le ministre des Affaires étrangères de la République d’Irlande Simon Coveney a "condamné une attaque terroriste à la voiture piégée".

Durant les Troubles, le conflit entre républicains nationalistes et loyalistes unionistes avait ensanglanté la province britannique pendant trois décennies, mais en 1998 l’accord du Vendredi Saint avait mis fin à ce bain de sang, notamment en supprimant les postes de contrôle militaires à la frontière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite