“Gilets jaunes”: deux ans ferme requis contre le “boxeur” Christophe Dettinger

Le procureur a requis mercredi trois ans de prison dont un an avec sursis et mise à l’épreuve contre l’ex-boxeur Christophe Dettinger, jugé mercredi pour avoir violemment frappé deux gendarmes le 5 janvier, en marge de l’acte 8 des "gilets jaunes".

"M. Dettinger se prépare, réajuste ses gants. Il frappe, vise la tête. Il est dans la toute-puissance. Ces scènes sont d’une violence inouïe et doivent être sanctionnées", a déclaré le représentant du ministère public, demandant son "maintien en détention".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite