Gaza: Israël frappe des positions du Hamas après un tir de roquette

L’armée israélienne a frappé tôt mercredi matin des cibles militaires du Hamas dans la bande de Gaza après un tir de roquette sur Israël depuis l’enclave palestinienne dirigée par le mouvement islamiste, a indiqué l’armée israélienne.

“Une roquette a été tirée de la bande de Gaza en direction du territoire israélien”, a dit l’armée dans un communiqué. “En réponse, un char de l’armée israélienne a pris pour cible trois postes militaires du Hamas dans le nord de la bande de Gaza”.

A Gaza, une source a confirmé que trois sites avaient été endommagés sans faire état de blessés.

La roquette tirée sur le territoire israélien est tombée sur un champ non loin de la frontière avec l’enclave palestinienne, a indiqué une porte-parole militaire israélienne sans faire état de blessés ou de dégâts.

Ce tir, le premier de l’enclave palestinienne depuis le 27 mars, est survenu alors que les autorités israéliennes commencent à lever les restrictions imposées pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus en Israël.

Il intervient aussi après de nouvelles frappes imputées à Israël en territoire syrien, ayant fait dans la nuit de lundi à mardi 14 morts parmi les forces iraniennes et des combattants pro-Téhéran qui soutiennent le régime Assad dans la guerre en Syrie voisine.

Dans la bande de Gaza, qui compte d’autres factions palestiniennes outre le Hamas, ce dernier tir de roquette n’a pas été revendiqué.

Dirigé par le Hamas et sous blocus israélien depuis 13 ans, le territoire palestinien a été le théâtre de trois guerres entre Israël et le mouvement islamiste qui se sont toutefois entendus sur une trêve l’an dernier.

Toujours mercredi matin, la branche militaire du Hamas a annoncé la mort d’un de ses membres, tué par l’effondrement la veille d’un tunnel souterrain dans lequel il se trouvait à Gaza.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite