Foot: la Premier League envisage une reprise le 8 juin

La Premier League anglaise envisage une reprise de la saison le 8 juin, à huis clos en raison de la pandémie de coronavirus, pour espérer la terminer le 27 juillet, affirme le Times samedi.

Selon le journal britannique, les instances du football anglais ainsi que d’autres sports ont eu des discussions avec le gouvernement britannique pour savoir quand ils pourront reprendre, cela uniquement sur des “terrains autorisés”.

Il reste 92 matches à jouer pour le compte de la saison actuelle de première division anglaise, suspendue depuis le 13 mars et dominée outrageusement par Liverpool, à deux doigts de remporter son premier titre depuis 1990.

Les matches se dérouleraient à huis clos, avec un maximum de 400 personnes autorisées, dont les journalistes, seulement si elles ont été testées négativement au coronavirus. Le tout dans des stades présélectionnés afin de limiter le recours aux services médicaux.

Des vestiaires supplémentaires pourraient être mis en place pour garantir une meilleure distanciation sociale et les joueurs pourraient être contraints de s’échauffer individuellement, déjà en tenue de match.

La date du 22 août a été mise sur la table pour le début de la saison 2020-21.

Si le principal obstacle reste le manque de tests disponibles, la Premier League fera tout pour éviter une annulation de la saison, comme cela a été décidé aux Pays-Bas, sans champion désigné.

L’Allemagne, le grand championnat européen le plus proche de reprendre, espère redémarrer la Bundesliga le 9 mai, si les autorités le permettent.

Samedi soir, la Ligue anglaise de football (EFL), qui gère notamment l’organisation de la deuxième division anglaise, a elle insisté sur le fait que la reprise des compétitions ne pourrait s’envisager sans des mesures “appropriées” de dépistage du coronavirus.

“Il est clair qu’avant tout retour au football, des dispositions appropriées doivent être prises pour tester les joueurs, c’est au coeur de ce qu’on prévoit actuellement, tout comme la garantie qu’il n’y aura absolument aucun risque pour les personnes actuellement en première ligne, les services d’urgence, les membres du personnel des ligues et des clubs”, a indiqué l’EFL dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite