Essai nucléaire de Pyonyang: Obama dénonce un acte “hautement provocateur”

Le président américain Barack Obama a dénoncé, mardi, l’essai nucléaire mené par la Corée du Nord comme un acte "hautement provocateur" en violation des engagements internationaux de Pyongyang et qui menace la stabilité régionale.

Ce nouvel essai "met en danger la stabilité de la région et viole les engagements" internationaux de la Corée du Nord, a souligné le président Obama dans un communiqué, estimant que cette nouvelle action provocatrice "fait augmenter le risque de prolifération nucléaire" dans la région.

Obama a appelé, par conséquent, à une action "rapide" et "crédible" de la part de la communauté internationale face aux provocations répétées de la Corée du Nord.

"Les Etats-Unis continueront aussi de prendre les mesures nécessaires pour se défendre et défendre nos alliés", a-t-il poursuivi, affirmant vouloir "renforcer l’étroite coordination" avec les alliés et partenaires de Washington sur ce dossier.

La Corée du Nord a procédé mardi à son troisième essai nucléaire, d’une puissance bien supérieure aux deux précédents et avec un "engin miniaturisé".

De son cô té, le secrétaire américain à la Défense sortant, Léon Panetta, a estimé que Pyongyang constitue une "menace sérieuse" pour les USA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite