Espagne: la convocation de Brahim Ghali reportée à vendredi 7 mai

Le juge d’instruction auprès de l’Audiencia Nacional, Santiago Pedraz Gomez, a reporté la convocation Brahim Ghali au vendredi 7 mai pour authentifier l’identité du chef des séparatistes du Polisario, hospitalisé en Espagne sous une fausse identité.

Brahim Ghali est notamment accusé d'”enlèvement, séquestration et torture, » .

le lancement de cette procédure judicaire par le magistrat du Tribunal d’instruction n° 5, relevant de l’Audience nationale, de Madrid,  fait suite à une plainte déposée par El Fadel Breika, un membre dissident du Polisario,  grande figure de la contestation Brahim Ghali.

Cette plainte n’est la seule émanant de dirigeants du Polisario et pour les mêmes faits similaires d’«enlèvement, séquestration et torture». Sur la seule affaire concernant El Fadel Breika, le chef du Polisario fait l’objet de cinq motifs de poursuites.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite