Eruption près du volcan Bardarbunga: l’Islande interdit e trafic aérien

L’Islande a interdit partiellement vendredi le trafic aérien au-dessus du volcan Bardarbunga, près duquel a débuté dans la nuit une éruption ravivant le souvenir du chaos dans les aéroports européens en 2010. L’Institut météorologique islandais, chargé de la surveillance de l’activité volcanique, a élevé au niveau maximal, à “rouge”, le niveau d’alerte pour l’aviation au-dessus du volcan.

Mais "tous les aéroports islandais sont ouverts", indiquait sur son site internet le gestionnaire de ces aéroports, Isavia. La zone interdite aux avions est en effet restreinte à 10 milles nautiques (18,5 km) autour du lieu de l’éruption, en dessous de 5.000 pieds (un peu plus de 1.500 m) d’altitude.

Le Bardarbunga, immense volcan situé sous le plus grand glacier du pays, qui s’élève à quelque 2.000 m, est considéré comme assez dangereux pour menacer, une fois en éruption, le trafic aérien dans le nord de l’Europe et l’Atlantique-Nord, comme l’Eyjafjallajökull en 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite