Éric Zemmour : “Non à la VIème République !”

REPLAY – À chaque crise politique, son changement de République. En faut-il une nouvelle aujourd’hui ? La réponse de l’éditorialiste est clairement “non”.

Politiques, juristes, députés, anciens ministres, professeurs de droit : souvent tous de gauche, ils occupent l’espace médiatique en cette rentrée pour réclamer l’avènement d’une VIème République. Pour Éric Zemmour, ils veulent "nous persuader que la crise politique qui disloque la gauche est en vérité une crise de régime, et que le pouvoir en place n’est pas en cause".

"De Gaulle nous a débarrassé du parlementarisme. Ces gens-là veulent le rétablir", note l’éditorialiste, pour qui "nos prétendus modernes mènent des combats du XIXème siècle". Ces mêmes personnes qui, il y a quelques années, appelaient à la modernisation des institutions, à l’instauration du quinquennat et à un plus grand pouvoir aux juges et aux députés, professent à rebours.

Le peuple se détourne des urnes ou vote Front national ? "Les mêmes s’exclament : ‘Vous voyez, le régime n’est plus démocratique !’", ajoute l’éditorialiste. Selon lui, "sans la Vème République, le gouvernement Valls aurait déjà sauté".

PAR ÉRIC ZEMMOUR

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite