Emmanuel Macron: hausse de 100 euros par mois pour le smic

Les salariés au niveau du Smic vont percevoir une hausse de 100 euros par mois “sans qu’il en coûte rien à leur employeur” et les retraités touchant moins de 2.000 euros par mois vont être exemptés de la hausse de la CSG, a annoncé Emmanuel Macron dans son “adresse à la Nation” ce lundi soir.

Dans sa réponse au mouvement des "gilets jaunes", le chef de l’Etat a également annoncé que les heures supplémentaires seront versées "sans impôts ni charges dès 2019" et demandé aux entreprises "qui le peuvent" de verser une prime de fin d’année qui sera elle aussi défiscalisée et sans charges sociales.

"C’est d’abord l’état d’urgence économique et sociale que je veux décréter aujourd’hui. Nous voulons une France où l’on peut vivre dignement de son travail. Je demande au gouvernement et au Parlement de faire le nécessaire. Le salaire d’un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019. Les heures supplémentaires seront versées, sans impôts ni charges, dès 2019. Je demanderai à tous les employeurs qui le peuvent de verser une prime de fin d’année, qui n’aura ni impôts, ni charges", a notamment déclaré le président.

"L’effort qui a été demandé aux retraités a été trop important et il n’était pas juste. Dès le début de 2019, la hausse de la CSG sera annulé pour les retraités qui touchent moins de 2000 € par mois."

Au sujet de l’ISF, le Président a maintenu le cap : "Je sais que certains voudraient que je revienne sur l’ISF. Pendant près de 40 ans, il a existé, vivions nous mieux pendant cette période ? Les plus riches partaient. Revenir en arrière nous affaiblirait alors même que nous sommes en train de créer des emplois dans tous les secteurs."

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite