DSK : VGE veut de la “sobriété”

Interrogé par le quotidien Les Echos à paraître jeudi, Valéry Giscard d’Estaing souhaite que l’affaire Dominique Strauss-Kahn soit traitée avec "sobriété", "dans le respect des décisions de justice". Il "ne pense pas" qu’elle aura des conséquences graves pour la vie politique en France ou pour le FMI.

"Certes, Dominique Strauss-Kahn a contribué à porter le Fonds monétaire international au niveau d’expertise qu’exigeait la crise financière mondiale, mais l’institution est solide et dispose de bonnes équipes", explique VGE.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite