Droit de vote-étrangers : “pas le moment” (Sarkozy)

Droit de vote-étrangers :
Nicolas Sarkozy réaffirme son opposition au droit de vote des immigrés aux élections locales, jugeant que "ce n’est vraiment pas le moment, avec tous les risques de montée du communautarisme", dans un entretien au Figaro Magazine à paraître samedi.

"De la même manière, je dis très clairement que, contrairement à François Hollande, je ne suis pas favorable à la régularisation des étrangers en situation irrégulière qui créerait immédiatement un appel d’air", déclare le chef de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite