Dix villes marocaines adhèrent à un pacte contre le réchauffement climatique à Mexico

Dix villes marocaines adhèrent à un pacte contre le réchauffement climatique à Mexico
Les villes marocaines ayant adhéré à ce pacte sont Rabat, Casablanca, Kenitra, Meknès, Essaouira, Ouarzazate, Khouribga, Settat, Temara et Benslimane. Les Maires de ces villes venaient de participer au sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux, qui a tenu ses assises du 17 au 20 novembre courant dans la capitale mexicaine.

Au lendemain de ce sommet, le Maire de Mexico a proposé à ses pairs venus de plus de 120 pays de discuter et adopter un ”Pacte global des villes sur le climat”, qui sera soumis entant que document unique de toutes les villes du monde pour lutter contre les changements climatiques. Ce document à dix points plaide pour que la voix unifiée des villes du monde soit un exemple pour les gouvernements qui vont se réunir à Cancun, afin de parvenir à un accord pour réduire les émissions des gaz à effet de serre en remplacement du protocole de Kyoto.

Les villes et autres gouvernements locaux espèrent recevoir une partie des fonds promis lors de la conférence de Copenhague sur le climat, pour contribuer à la lutte contre le réchauffement de la planète. Le document encourage les villes à réduire volontairement les émissions des gaz à effet de serre, à travers des politiques, des législations et des campagnes dirigées aux citoyens.

Les signataires sont également invités à développer des stratégies locales pour faire face aux répercussions locales du changement climatique, et ce afin d’améliorer la qualité de vie des couches défavorisées dans les zones urbaines. Ils sont aussi invités à alimenter par des données quantifiables le ”Registre climatique des villes”, nouvellement créé et qui sera actualisé continuellement dans la transparence totale.

Le pacte appelle à l’impulsion d’un mécanisme d’accès direct au financement international pour mener des actions contre le changement climatique au niveau local et encourage l’implication de la société civile dans ce combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite