Décès de Morsi: l’ONU demande une enquête “indépendante”

Le bureau des droits de l’Homme de l’ONU a réclamé mardi une enquête "minutieuse et indépendante" après la mort en plein tribunal du président égyptien déchu Mohamed Morsi, qui était détenu depuis près de six ans.

"Toute mort soudaine en prison doit être suivie d’une enquête rapide, impartiale, minutieuse et transparente menée par un organe indépendant afin de faire la lumière sur la cause du décès", a déclaré Rupert Colville, porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite