Crimée: “plus grave” menace pour la stabilité de l’Europe depuis la guerre froide (OTAN)

Le secrétaire général de l’Otan Anders Fogh Rasmussen a estimé mercredi que le rattachement de la Crimée par la Russie constituait la “plus grave” menace pour la stabilité de l’Europe depuis la Guerre froide.

"Nous avons connu d’autres crises en Europe ces dernières années: les Balkans dans les années 90, la Géorgie en 2008. Mais il s’agit là de la plus grave menace à la sécurité et à la stabilité de l’Europe depuis la fin de la Guerre froide", indique Anders Fogh Rasmussen dans un discours qu’il devait prononcer mercredi à Washington.

L’Ukraine a décidé d’introduire les visas pour les Russes et de sortir de la Communauté des Etats indépendants (CEI) regroupant onze ex-républiques soviétiques, a annoncé mercredi le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense, Andriï Paroubiï.

"Nous avons chargé le ministère des Affaires étrangères d’introduire un régime de visas avec la Russie", a déclaré M. Paroubiï à l’issue d’une réunion du conseil.

"Il a été décidé d’entamer le processus de sortie de la CEI" dominée par la Russie, a-t-il ajouté.

Ces mesures sont annoncées à la suite du rattachement à la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée occupée depuis près de trois semaines par des troupes russes.

M. Paroubiï a également indiqué que Kiev préparait un plan d’évacuation de la Crimée des militaires et des membres de leurs familles, les bases ukrainiennes étant encerclées ou occupées par les forces russes.

Un soldat ukrainien a été tué mardi dans une tentative de prise d’assaut de son unité à Simféropol.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite