Coupe du Monde 2010 : Patrice Evra : “Les Français doivent savoir la vérité, je ne cacherai rien”

Coupe du Monde 2010 : Patrice Evra :
Patrice Evra, le capitaine de l’équipe de France de football, s’est exprimé suite à l’élimination des Bleus de la Coupe du monde de football . Pour lui, l’heure est au pardon avant de passer à l’étape du grand déballage !

Quel fâcheux spectacle les Bleus ont donné à voir lors de cette Coupe du monde de foot ! Ils viennent d’être éliminés après leur défaite 2-1 face à l’équipe de l’Afrique du Sud, et l’heure est aux règlements de compte. Raymond Domenech, le sélectionneur national désormais relevé de ses fonctions, a donné son sentiment, comme à son habitude très naïf, à l’issue du match : "Je suis triste, mais l’équipe de France ne meurt jamais". Toujours positif, contrairement à Patrice Evra, le capitaine des Bleus.

Absent du onze lors du match de cet après-midi, le joueur de Manchester United qui avait défendu Nicolas Anelka après son exclusion des Bleus samedi , n’a pas mâché ses mots dans une interview suite à l’élimination. "L’heure est au pardon. Je voulais parler de tout ça aux Français, m’excuser, mais le coach me l’a interdit. Il n’y a aucune raison valable pour laquelle je n’étais pas sur le banc aujourd’hui. Les Français doivent savoir la vérité, ils ne sont pas au courant de tout ce qui s’est passé avec Anelka. Je ne cacherai rien, je vais être honnête, je dirai la vérité, je dirai tout ce que j’ai vécu minute par minute. Mais pas ce soir, ce n’est pas le moment", a déclaré Patrice Evra, visiblement très ému, mais serein.

Des révélations en perspective, qu’il distillera lors d’une conférence de presse à prévoir "le plus rapidement possible, j’espère dans la semaine", a-t-il promis. Bref, l’équipe de France est éliminée de la Coupe du monde de foot, les Bleus vont rentrer à la maison, et Laurent Blanc a du pain sur la planche pour redresser la sélection nationale en tant que nouveau sélectionneur ! Et avec les nouvelles révélations d’Evra et, qui sait, d’autres joueurs, on va encore en apprendre des belles cette semaine… Comme l’a dit notre cher Bixente Lizarazu , consultant pour TF1 en Afrique du Sud, "vivement qu’on en finisse, on n’en peut plus, on est fatigués !"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite