Côte d’Ivoire: recompter serait “injuste”

Un recompte des voix de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire serait "une grave injustice", a estimé le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, dans un discours distribué aujourd’hui à la presse juste avant l’ouverture du 16e sommet de l’Union africaine.

"Revenir sur les résultats de l’élection serait une grave injustice et établirait un précédent fâcheux", a déclaré Ban Ki-Moon. Ban a également "appelé le président [Alassane] Ouattara à former un gouvernement d’union nationale".

Le secrétaire général de l’ONU s’exprimait lors d’une réunion de haut niveau à huis clos consacrée à la crise ivoirienne, tard samedi soir à Addis Abeba, et à laquelle participaient notamment plusieurs chefs d’Etat africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite