Correspondant de RSF condamné en Algérie: une “persécution judiciaire”, fustige l’ONG

La condamnation lundi à trois ans de prison ferme du journaliste algérien Khaled Drareni, correspondant de Reporters sans frontières (RSF) en Algérie, relève “clairement d’une persécution judiciaire”, a fustigé le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire.

Cette décision d’une “justice aux ordres” “soulève le cœur et l’esprit par son caractère arbitraire, absurde et violent”, a écrit M. Deloire sur son compte Twitter. Khaled Drareni a été condamné pour “atteinte à l’unité nationale” après avoir couvert une manifestation du “Hirak”, le mouvement populaire de contestation du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite