Claude Guéant : Bachir Saleh sera interpellé “dès qu’il sera découvert”

Claude Guéant : Bachir Saleh sera interpellé
L’ex-dignitaire libyen Bachir Saleh, actuellement en France et recherché par les autorités de son pays, sera interpellé "dès qu’il sera découvert", a affirmé vendredi sur France 24 et RFI le ministre de l’Intérieur Claude Guéant.

"Il a une autorisation de séjour provisoire en France puisque son épouse est française et comme il est l’objet d’un mandat de recherche, dès qu’il sera découvert, il sera interpellé et donné à la justice", a assuré le ministre.

Interrogé sur le fait que Bachir Saleh avait été photographié et interviewé mercredi en plein centre de Paris par des journalistes de Paris Match, Claude Guéant a répondu: "Je ne suis pas au courant".

Selon Mediapart, Bachir Saleh était le destinataire d’un document affirmant que Tripoli avait accepté de financer pour "50 millions d’euros" la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Des allégations que Claude Guéant a rejetées en bloc lors de l’entretien accordé à France 24 et RFI.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite