Cheikh Tidiane Gadio nommé envoyé spécial de l’OCI en Centrafrique

L’ex- ministre sénégalais des Affaires Etrangères, Cheikh Tidiane Gadio, a été nommé envoyé spécial de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) en république du Centrafrique, a-t-on annoncé de source officielle, vendredi à Dakar.

L’ex-chef de la diplomatie sénégalaise (2000-2009) a accédé à ce poste après sa désignation par le secrétaire général de l’OCI, M. Iyad Amine Madani, lors d’une réunion d’urgence du comité exécutif de cette organisation sur la situation en Centrafrique, tenue le 20 février à Djeddah (Arabie Saoudite), précise-t-on de même source.

Le choix de Cheikh Tidiane Gadio en tant qu’envoyé spécial de l’OCI en Centrafrique, a été motivé par la conviction de cette organisation quant à la capacité avérée de cet intellectuel, en matière de médiation et d’usage de ses vastes connaissances, ses compétences et ses contacts pour atteindre les objectifs de sa nouvelle mission.

Selon l’OCI, M. Gadio est un ‘médiateur expérimenté, un universitaire distingué et un homme politique de haut niveau”.

A sa sortie du gouvernement en 2009, Cheikh Tidiane Gadio a créé, avec des intellectuels et des experts africains, l’Institut Panafricain de stratégies (IPS), basé à Dakar, et qui est considéré comme une structure autonome ‘de formation, de réflexion et d’actions en faveur de la paix, la sécurité, la bonne gouvernance et de la solidarité panafricaine".

L’OCI, rappelle-t-on, est une organisation intergouvernementale créée le 25 septembre 1969 sous le nom d’Organisation de la Conférence Islamique avant de changer de nom et d’emblème à partir du 28 juin 2011.

Basée à Djeddah, l’OCI compte 57 pays membres et dispose d’une délégation permanente aux Nations unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite