Brésil : Dilma Rousseff “indignée” par le vote sur sa destitution

La présidente de gauche du Brésil Dilma Rouseff s’est déclarée lundi "indignée" par l’approbation de sa procédure de destitution dimanche soir par la Chambre des députés, assurant n’avoir commis "aucun crime".

"J’ai reçu 54 millions de voix et je me sens indignée par cette décision, victime d’une profonde injustice", a lancé la chef de l’Etat, en préambule d’une conférence de presse à la présidence.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite