Bourita:  l’Algérie alimente le séparatisme et  les actes de déstabilisation régionale 

Le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des MRE,  Nasser Bourita, a désigné l’Algérie sans la nommer, comme le pays qui alimenter le séparatisme et détourne les ressources de sa population pour des actes de déstabilisation régionale.

Dans un discours prononcé par vidéoconférence au nom du Royaume devant le Sommet du Groupe de contact du Mouvement des Non-Alignés (NAM), M. Bourita a “regretté que malgré les circonstances actuelles exceptionnelles, un pays voisin continue d’alimenter le séparatisme, en violation des principes fondateurs du NAM”.

“Ce pays au lieu d’utiliser ses ressources pour améliorer la situation précaire de sa population dans le contexte de la pandémie du Covid 19, les détourne pour alimenter la déstabilisation régionale”, a-t-il ajouté, en référence à l’évocation par l’Algérie de la question du Sahara marocain lors de cette réunion.

Composé de 120 pays, le Mouvement des Non Alignés est le second Groupement d’Etats après l’Organisation des Nations Unies.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite