Bettencourt : Guéant confirme des “repérages de communication téléphoniques” sur un journaliste du Monde

Le ministre français de l’Intérieur Claude Guéant a confirmé jeudi sur France Info que la DCRI avait bien réalisé des " repérages de communications téléphoniques ce qui est tout à fait différent d’écoutes."Ces déclarations font suite aux révélations du Monde.fr. Le journal dévoile dans son édition à paraître en fin de matinée que la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) – le contre-espionnage français – a espionné Gérard Davet, journaliste du quotidien et co-auteur du livre "Sarko m’a tuer", durant l’été 2010, contrairement au démenti officiel.

Selon lemonde.fr, les enquêteurs ont retrouvé deux télécopies, classées "confidentiel", adressées par le contre-espionnage à l’opérateur téléphonique Orange. L’une d’entre elles réclamait les factures détaillées du téléphone portable Gérard Davet. La DCRI cherchait à savoir avec qui le journaliste était entré en contact entre le 12 et le 16 juillet 2010, quelques jours avant ses révélations sur les auditions de Patrice de Maistre devant la police.Claude Guéant explique qu’il "s’agissait de rechercher l’auteur de la divulgation à l’intérieur de l’administration de procédures judiciaires, ce qui est tout à fait scandaleux".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite