Avis de tempête sur les César, sans l’équipe de “J’accuse”

 La 45e cérémonie des César se tient vendredi soir sous haute tension, sur fond de réformes attendues et de vives protestations contre les douze nominations du “J’accuse” de Roman Polanski, dont l’équipe a décidé de ne pas venir.

La grand-messe annuelle du cinéma français débutera vers 21H00, présidée cette année par l’actrice Sandrine Kiberlain, avec l’humoriste Florence Foresti en maîtresse de cérémonie. Elle s’annonce agitée.

Illustration de ce climat explosif, elle sera précédée dès 18H00 par un rassemblement à l’appel d’associations féministes, dont #NousToutes et Osez le féminisme, pour protester contre les nominations de “J’accuse”.

Ce thriller historique sur l’Affaire Dreyfus fait en effet partie des favoris, aux côtés notamment du film de Ladj Ly, “Les Misérables” (12 nominations aussi), sur une bavure policière dans un quartier populaire de Seine-Saint-Denis, et “Portrait de la jeune fille en feu” de Céline Sciamma, qui en compte dix.

Une place de choix donnée à Roman Polanski, que les féministes et une partie de l’opinion publique jugent inacceptable en pleine ère post #MeToo, alors qu’il est visé depuis novembre par une nouvelle accusation de viol.

Le réalisateur franco-polonais de 86 ans est toujours poursuivi aussi par la justice américaine pour relations sexuelles illégales avec une mineure en 1977.

Le ministre de la Culture Franck Riester a estimé vendredi sur France Info qu’un César de meilleur réalisateur pour Roman Polanski serait “un symbole mauvais par rapport à la nécessaire prise de conscience que nous devons tous avoir dans la lutte contre les violences sexuelles et sexistes”.

Des déclarations qui n’ont pas plu au producteur du film Alain Goldman: “Nous avons constaté une escalade de propos et comportements déplacés et violents. Le ministre de la Culture lui-même, représentant l’autorité de l’Etat, s’est autorisé une déclaration condamnant par avance et sans le connaître le résultat d’un vote professionnel, indépendant et secret.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite