Assad promet de “nettoyer” la Syrie après l’attentat suicide

Le président syrien Bachar al-Assad a condamné l’attentat suicide qui a tué un célèbre dignitaire religieux sunnite favorable au régime et 48 autres personnes à Damas, s’engageant à "nettoyer" le pays des extrémistes.

"Je présente mes condoléances au peuple syrien pour le martyr de cheikh Mohammad Saïd al-Bouti, ce grand personnage de la Syrie et du monde islamique", a dit M. Assad dans un message publié dans la nuit de jeudi à vendredi par les médias officiels.

Le chef de l’opposition syrienne Ahmed Moaz al-Khatib a condamné l’attaque en disant soupçonner le régime d’être derrière l’attentat commis jeudi soir dans la mosquée al-Imane dans le quartier de Mazraa, où cheikh Bouti avait l’habitude de donner des cours de religion les lundi et jeudi.

Le régime, à son tour, a accusé des "terroristes", terme désignant les rebelles aidés dans leur combat contre l’armée par des jihadistes ayant revendiqué de nombreux attentats suicide, en particulier à Damas depuis le début du conflit il y a deux ans.

Membre d’une grande tribu kurde, cheikh Bouti, né en 1929, était célèbre car c’est lui qui chaque vendredi, délivrait un prêche à la télévision officielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite