Afghanistan: Antonio Guterres appelle les talibans à “la plus grande retenue”

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a appelé dimanche les talibans et toutes les autres parties afghanes “à la plus grande retenue”, quelques heures après l’entrée à Kaboul des combattants du mouvement fondamentaliste.

“Le secrétaire général est particulièrement préoccupé par l’avenir des femmes et des filles, dont les droits durement acquis doivent être protégés”, a dit l’ONU dans un communiqué.

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit se réunir lundi pour débattre de la situation en Afghanistan, a précisé l’ONU.

“Les talibans ont gagné”, a reconnu dimanche soir le président afghan Ashraf Ghani, en fuite à l’étranger, tandis que les insurgés criaient victoire dans le palais présidentiel à Kaboul.

Presque 20 ans après avoir été chassés du pouvoir, la victoire militaire des talibans est totale, les forces gouvernementales s’étant effondrées sans le soutien américain.

M. Ghani a fui dimanche au moment où les insurgés finissaient d’encercler la capitale, où ils sont finalement entrés et ont investi le palais présidentiel, selon des images de la chaîne Al Jazeera.

En dix jours, le mouvement islamiste radical, qui avait déclenché une offensive en mai à la faveur du début du retrait des troupes étrangères, notamment américaines, a pris le contrôle de quasiment tout l’Afghanistan.

Et ce vingt ans après en avoir été chassé par une coalition menée par les États-Unis en raison de son refus de livrer le chef d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001.

La débâcle est totale pour les forces de sécurité afghanes, pourtant financées pendant 20 ans à coups de centaines de milliards de dollars par les États-Unis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite