Abou Dhabi soutient Ryad sur la “regrettable” affaire Khashoggi

Le gouvernement des Emirats arabes unis, proche allié de Ryad, a salué samedi la série d’annonces faites plus tôt par l’Arabie saoudite qui a confirmé la mort du journaliste Jamal Khashoggi à son consulat d’Istanbul et a limogé de hauts responsables saoudiens.

"Les Emirats arabes unis saluent les décisions et les directives du roi Salmane" sur la "triste et regrettable" affaire Khashoggi, a indiqué l’agence officielle émiratie WAM en attribuant cette déclaration au ministre émirati des Affaires étrangères Abdallah ben Zayed.

Outre le limogeage de deux hauts responsables saoudiens proches du prince héritier Mohammed ben Salmane, le royaume saoudien a annoncé que 18 suspects étaient actuellement détenus en liaison avec l’affaire Khashoggi.

Vendredi, le numéro deux de la diplomatie émiratie Anwar Gargash avait mis en garde contre toute tentative de "déstabiliser" l’Arabie saoudite.

"La sécurité, la stabilité de la région, ainsi que sa place sur la scène internationale, dépendent de l’Arabie saoudite et de son poids politique, économique et religieux", avait dit M. Gargash en mettant en garde contre une confusion éventuelle entre la recherche de la vérité et la prise de Ryad pour cible.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite