Abidjan : le RNI à la rencontre des Marocains d’Afrique

Le parti du Rassemblement national des indépendants (RNI) a tenu, dimanche à Abidjan, un congrès Afrique, une initiative visant à prendre connaissance in situ des préoccupations et desiderata des Marocains résidant en Côte d’Ivoire et dans plusieurs pays africains.

Plus largement, ce Congrès s’inscrit dans le processus lancé par le RNI pour recueillir les recommandations des différentes composantes du parti au Maroc et dans plusieurs capitales mondiales à l’effet de définir les priorités et les besoins de chacune d’entre elles.

A cette occasion, le président du RNI, Aziz Akhannouch, a indiqué qu’après de récentes escales en Allemagne, en Italie et en Espagne, la rencontre d’Abidjan a offert l’opportunité de rencontrer les ressortissants marocains établis en Afrique.

Dans une ambiance conviviale et de franc-parler, a-t-il ajouté, cette rencontre a permis de s’informer des besoins des Marocains installés partout en Afrique, de leurs points de vues sur nombre de dossiers et des changements auxquels ils aspirent dans leur pays d’origine, le Maroc.

“Nous sommes un parti de l’écoute, aussi bien au Maroc qu’à l’étranger”, a-t-il lancé, soulignant que ces rencontres à l’international s’ajoutent à l’initiative “100 jours pour 100 villes”, lancé au Maroc et dont le déroulé “va bon train”.

Les déplacements vont se poursuivre, a indiqué M. Akhannouch, affirmant que les avis recueillis à Abidjan et lors des autres escales serviront de base pour mettre au point un “programme global” du parti.

A Abidjan, l’immigration volontariste des Marocains a donné lieu à des success-stories dans plusieurs secteurs économiques et commerciaux et “nous sommes heureux de nous rendre chez cette communauté +sérieuse et importante+”, a-t-il encore dit.

La rencontre d’Abidjan a été marquée par la présence du ministre ivoirien de l’Agriculture et du développement rural, également porte-parole principal du RHDP (parti au pouvoir), Kobenan Kouassi Adjoumani, de ministres du Burkina Faso et du Mali outre plusieurs députés et sénateurs ivoiriens.

Plusieurs membres du Bureau politique du RNI ont également pris part à cette rencontre, notamment Anis Birou, membre du bureau politique du RNI en charge de la région 13 (Marocains du monde), Rachid Talbi Alami et Mohamed Aujar.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite