A Lisbonne, Mehdi Qotbi rencontre la ministre de la culture pour nouer des partenariats avec des institutions muséales portugaises

Dans le cadre du renforcement des liens de coopération de la Fondation Nationale des Musées du Maroc (FNM) avec divers institutions et musées internationaux, son président Mehdi Qotbi a effectué, jeudi, une visite de travail à Lisbonne à l’initiative de l’ambassade du Royaume.

Le Président de la Fondation nationale des Musées du Maroc a rencontré, en présence de l’ambassadeur du Royaume à Lisbonne, Othmane Bahnini, la ministre portugaise de la Culture, Graça Fonseca.

Les entretiens ont permis d’examiner les voies et moyens d’établir des partenariats entre la Fondation et les diverses institutions muséales portugaises.

M. Qotbi a présenté à la ministre portugaise l’ambitieux programme que développe la Fondation “pour mettre en œuvre la vision de SM le Roi Mohammed VI qui tend à faire de la culture, un vecteur de développement et un lien universel pour une meilleure compréhension entre les peuples”.

Pour sa part, la ministre portugaise, tout en rappelant les liens forts historiques et culturels qui unissent le Maroc et son pays, s’est engagée à consolider davantage la coopération bilatérale car la culture est “le meilleur moyen de pérenniser cet héritage commun”.

Une réunion s’est tenue également avec Guilherme d’Oliveira Martins, Administrateur de Calouste Gulbenkian, une des plus importantes fondations culturelles européennes possédant la plus grande collection d’Art Privé d’Europe. Cette réunion a permis de confirmer l’engagement de cette institution d’accompagner la FNM du Maroc dans différents domaines, notamment, le futur Musée de l’Art de l’Islam à Fès, par la mise à disposition d’un accompagnement scientifique et scénographique.

Il est à souligner que la Fondation Gulbenkian dispose d’une collection unique de l’Art de l’Islam.

Après une visite de la collection de la Fondation Arpad Szenes-Vieira da Silva , M. Qotbi a convenu avec la directrice de la Fondation et du Musée, Marina Bairrao Ruivo, d’organiser une exposition en 2023, au Musée Mohammed VI de l’Art contemporain de Rabat de ces deux artistes majeurs du 20ème siècle dont le parcours est scellé dans la peinture et dans la vie commune.

Le président de la FNM a également eu des entretiens avec Emilia Ferreira, Directrice du Musée national de l’Art contemporain de Lisbonne visant l’organisation d’une exposition d’artistes contemporains marocains.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite