William Hague juge “imprudente” une action militaire contre l’Iran

L’intervention militaire contre l’Iran risque de s’avérer une "action imprudente", a estimé dimanche le ministre britanniques des Affaires étrangères, William Hague, appelant la communauté internationale à donner "une chance réelle" aux sanctions et aux négociations pour résoudre le dossier iranien.

Cette mise en garde intervient dans le sillage de rumeurs faisant état d’une potentielle frappe militaire israélienne contre des cibles iraniennes dans les prochains moins.

"Je pense qu’il serait imprudent en ce moment de lancer une action militaire israélienne contre l’Iran", a dit le ministre dans une interview à la BBC, ajoutant qu’"Israël, comme tout autre pays dans le monde, devrait donner une chance réelle aux sanctions économiques et aux pourparlers. "Notre approche est cent pour cent diplomatique et économique visant à ramener l’Iran à la table des négociations", a encore souligné le ministre, ajoutant, cependant, qu’"aucune option ne doit être écartée". "Nous ne pouvons prédire les développements, et il serait imprudent d’écarter des options", a-t-il dit.

Le chef du Foreign office a, d’autre part, assuré qu’il n’existe "aucune information spécifique" au sujet d’une menace terroriste iranienne contre des Jeux Olympiques prévus en juillet et août à Londres.

M. Hague avait prévenu samedi que les ambitions nucléaires de l’Iran risquent de plonger le Moyen-Orient dans une "nouvelle guerre froide", suscitant une "catastrophe au niveau des affaires internationales". Il a particulièrement averti que d’autres pays dans le Moyen-Orient chercheraient à développer des armes nucléaires si l’Iran parvient à acquérir un potentiel nucléaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite