Washington condamne “fermement” les violences entre musulmans et coptes en Egypte

Le Département d’Etat américain a condamné "fermement" les violents affrontements qui ont eu lieu le week-end dernier entre musulmans et coptes au Caire.

"Les Etats-Unis condamnent fermement" ces incidents, a indiqué, lundi, le porte-parole de la diplomatie américaine, Mark Toner lors de son point de presse quotidien, appelant à "une enquête complète et transparente".

Samedi, 12 personnes ont été tuées et plus de 200 autres blessées lors de ces affrontements entre musulmans et coptes dans un quartier populaire de la capitale égyptienne, qui ont éclaté après l’attaque contre deux églises.

"Nous appelons au calme et à la retenue", a encore dit le porte-parole du Département d’Etat américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite